.ob-ShareBar--light, .ob-ShareBar--light + .ob-ShareBar--minified { background: none repeat scroll 0 0 #df520d; border-color: #979797; color: #424242;}
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les parchemins numériques de Richard Mesplède
  • Les parchemins numériques de Richard Mesplède
  • : Actualité littéraire de Richard Mesplède
  • Contact

En Savoir Plus

22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 22:18
Camp NaNoWriMo - Avril 2016 - 22ème jour

A peine 13 000 mots pour ce mois-ci. Plus que huit jours pour atteindre les 40 000 fixés. Une moyenne d'environ 3000 mots par jour pour y parvenir alors que je tourne actuellement à 610 mots par jour... Mon challenge d'avril est en passe d'essuyer un cuisant échec! Mais relativisons: compte tenu de la place que prennent mes autres vies actuellement,c'est déjà un beau score. J'aurai dû revoir mes ambitions à la baisse. Cela étant dit, mon roman en cours d'écriture (le prochain et dernier tome de la saga "Voyages en Orobolan" initiée par Mestr Tom, je le rappelle) est sur la bonne voie. Il s'annonce cependant plus dense que les autres opus de la série qui m'aient été donné de narrer. En conséquence, j'imagine que même en accélérant le rythme il me faudra jusqu'au mois de juillet (et donc, et cela tombe plutôt bien, le second Campnano de l'année) pour l'achever.

Je prends de plus en plus de plaisir à écrire ce roman. La tension monte, peu à peu, et j'arrive enfin à un stade de l'histoire ou, pardonnez-moi l'expression, je commence à prendre mon pied. Jouir de ce que l'on écrit est, à mon sens, la condition sine qua non pour procurer du plaisir au lecteur. Bon, dit comme cela, ça peut sembler un peu pompeux, mais j'assume! En d'autres termes, si l'auteur prend plaisir à écrire, alors il y a de grandes chances qu'il soit plaisant de le lire. Du moins, j'espère que cette théorie s'avérera juste pour ce roman dont je dévoilerai le titre officiel prochainement.

Paradoxalement, en dépit du plaisir que je retire personnellement à retranscrire le conte original de Mestr Tom sous forme de roman, cette histoire relate la vie d'un militaire d'Orobolan à une époque "contemporaine", ce qui se traduit par un exercice de style relativement éprouvant. Il me faut effectivement effectuer de nombreuses recherches et explorer divers concepts inhérents à la société militaire afin d'en accentuer la véracité et donc la crédibilité. C'est une épreuve somme toute éprouvante mais très enrichissante pour l'auteur que je suis.

Nous en reparlerons bientôt. En attendant, j'attaque le cinquième chapitre!

A bientôt pour de nouvelles aventures.

Partager cet article

Repost 0
Published by Richard Mesplède - dans Campnano
commenter cet article

commentaires