.ob-ShareBar--light, .ob-ShareBar--light + .ob-ShareBar--minified { background: none repeat scroll 0 0 #df520d; border-color: #979797; color: #424242;}
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 22:02

Le Dernier Vol du Cheyenne, parue il y a quelques jours au format e-book, connaît un certain succès auprès de mes lecteurs. Il faut dire que cette histoire développe singulièrement l'aspect "steampunk" de mon univers. L'histoire se déroule à bord du Cheyenne, dirigeable amiral de toute une flotte aérostatique transportant d'un bout à l'autre des Etats Désunis d'Amérique une armée confédérée. J'avais d'abord écrit cette histoire en réponse à un appel à textes organisé par feu l'excellente maison d'édition "la Cabane à Mots", dans le cadre de l'élaboration de l'anthologie "Antho Noire pour nuits steampunk", laquelle a connu un franc succès. Le Dernier Vol du Cheyenne a finalement été sélectionnée par le jury et figure au sommaire de l'anthologie (la dernière de la Cabane à Mots, en fin de compte). C'était il y a deux ans.

J'ai donc décidé de publier à nouveau cette nouvelle, cette fois-ci sous forme d'e-book en attendant de l'intégrer, en fin d'année, au recueil "Il était une fois dans les Royaumes Chiméricains". J'aime beaucoup l'histoire qu'elle relate, et qui constitue le premier épisode d'une trilogie de nouvelles (il y aura deux trilogies dans le recueil, en écho aux deux trilogies cinématographiques de Sergio Leone). Une fois encore (fâcheuse habitude de féministe avoué) le héros se trouve être une héroïne. Une fois encore, on baigne en pleine guerre de Sécession. Mais, là, je dévoile pour la première fois depuis le début de cette suite de nouvelles à parution mensuelle une dimension cruciale de l'univers des Etats Désunis d'Amérique : l'atmosphère steampunk. Comprenez: rouages, dirigeables, hauts-de-forme et autres montres à gousset. L'époque de la Guerre de Sécession est aussi celle de Jules Verne à qui je rends hommage dans ces histoires. En attendant le roman. Oups. Ai-je écrit "roman", là? Hum, bon, les lecteurs, il va falloir attendre un peu avant une annonce officielle. Hum... Euh... Et si on parlait de la couv', pour changer de sujet?

Ok, donc, la couverture est signé Arnaud Teneur (oui, encore lui!). Il se trouve que lorsque la Cabane à Mots à lancé son appel à textes Steampunk, elle a aussi lancé un appel à illustrations. Pour la couv'. Vous me suivez? Mon ami Arnaud, artiste déjanté, a relevé le défi en s'inspirant de ma nouvelle (qu'il venait de lire) pour soumettre sa proposition d'illustration. Au final, son gribouillage, pourtant bien élaboré, n'a pas été retenu. Et pour cause: la couverture de Corinne Gatel, choisie par la Cabane à Mots pour l'antho (noire) est quand même, il faut le reconnaître, excellente! Mais sachant que je voulais publier à nouveau le Dernier Vol du Cheyenne en auto-édition et que l'illustration d'Arnaud correspondait parfaitement à cette nouvelle, je me devais de la choisir. C'est chose faite. Jugez-en. Commentez. Arnaud et moi vous en remercions. 

Je vous souhaite une agréable lecture et vous donne rendez-vous le mois prochain pour une nouvelle aventure... dans les Royaumes Chiméricains! 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fabien Lyraud 01/06/2017 20:26

Tu n'essaies pas de trouver un éditeur pour la version papier des Royaumes Chiméricains. Je pense que Rivière Blanche pourrait être intéressé pour leur collection noire.

Richard Mesplède 02/06/2017 05:46

Merci pour l'info, je vais étudier la question!