.ob-ShareBar--light, .ob-ShareBar--light + .ob-ShareBar--minified { background: none repeat scroll 0 0 #df520d; border-color: #979797; color: #424242;}
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 17:39

NaNoWriMoLe NaNoWriMo commence aujourd'hui! Comme toujours, le coup d'envoi de ce challenge littéraire est donné au lendemain d'Halloween. J'ai beaucoup hésité à m'inscrire cette année (la septième consécutive). J'ai plusieurs raisons de penser que je n'arriverai pas (comme j'ai pu le faire une seule fois, il y a un an) à écrire 50 000 mots durant ce mois de novembre. 

L'an dernier, mon congé parental m'avait permis de passer plus de temps à écrire. Cette année, j'ai repris mon activité professionnelle. D'autre part, je rencontre actuellement quelques problèmes de santé - rien de grave ou de dramatique, mais je ne pourrai pas rester assis devant ma machine tous les jours, c'est un fait. Ensuite, je n'ai pas réellement de projet pour ce nano. Cependant, j'ai accumulé beaucoup de retard par rapport aux objectifs que je m'étais fixés cette année, et j'ai de nombreux écrits sur le feu... Alors, pourquoi ne pas jouer au "nanorebelle" en essayant d'écrire autant que je le pourrai dans le but de boucler un maximum de projets en standby? C'est, en tout cas, l'option que j'ai choisie. 

Je vais essayer de vous tenir au courant de l'avancée de mon NaNo de façon régulière sur ce blog. Vous verrez à quel niveau je me situe par rapport aux 50 000 mots grâce à un compteur de mots que j'insérerai à chaque fin d'article (si j'y arrive du premier coup, vous devriez le voir ci-dessous). N'hésitez pas à réagir, à commenter ou à me poser des questions!

En attendant, je retourne à mon traitement de texte : j'ai un article de presse spécialisée à rendre pour hier (!) et un chapitre à écrire pour le prochain Orobolan (pour avant-hier...) 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Richard Mesplède - dans NaNoWriMo
commenter cet article
12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 19:39
Le Talon d’Achille fait sa rentrée !

Après une trêve estivale dûment méritée pour les auteurs des Romans à Mille Mains, nous avons tous repris la plume pour poursuivre l’écriture de nos trois histoires en cours d’élaboration.

Depuis quelques jours vous pouvez ainsi découvrir - toujours gratuitement - la suite de ces romans, publiée à raison d’un passage (l’équivalent d’une page sur word) par semaine sur Wattpad ou sur le site des Romans à Mille Mains.

Le Talon d’Achille, auquel je contribue avec mes deux comparses Pascal Bléval et Loïc Lendemaine (auteurs de talent !), est donc de retour. Je vous invite à le découvrir et à nous faire part de vos critiques et impressions : votre avis nous est précieux. D’autant plus que l’exercice n’est pas aisé dans le sens où nous écrivons l’histoire au fur et à mesure, à la manière d’un immense cadavrexquis. Tenir compte des contraintes aléatoires imposées par notre guide Aramis Mousquetayre, reprendre l’histoire là où notre prédécesseur l’a laissée, garder une certaine logique, prêter attention au style de chacun afin d’harmoniser notre prose et lier la sauce, tout cela sans perdre de vue les objectifs initiaux… ce n’est pas une mince affaire ! Mais l’expérience est très ludique et pour ma part, en tant qu’auteur, j’apprends beaucoup de ce travail d’équipe si particulier, sans compter toutes les recherches qu’il demande.

A très bientôt pour de nouvelles lectures !

Partager cet article

Repost 0
Published by Richard Mesplède - dans Romans à Mille Mains
commenter cet article
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 11:36
L'épée au format numérique

En attendant la sortie papier (au plus tard en novembre), ma nouvelle "l'épée" est disponible dès aujourd'hui au format numérique (kindle). Pour vous la procurer, cliquez ici ou sur la couverture ci-contre!

"C’est une vieille épée émoussée, sans fioriture ni ornement. Le pommeau en est réduit à sa plus simple expression : un manche de métal couvert de lanières de cuir tressées surmonté d’une garde à moitié rouillée. La lame elle-même témoigne d’une longue carrière : des veinules pourpres en zèbrent l’acier, sombres souvenirs de la mort qu’elle a apportée.
Je ne sais plus trop comment j’en suis arrivé là. Mes compagnons se sont dispersés après la bataille, poursuivant sans relâche les survivantes ennemies…"

Dans toutes les Principautés Minières, il n'y a pas de plus éminent et courageux explorateur que le célèbre Gé'Rôm. Mandaté par le Roi des Neuf Pics en personne, le découvreur monte une expédition. Constituée de mercenaires triés sur le volet, celle-ci se lance par-delà le Lac Ondin jusqu'à l'énigmatique Forêt d’Emeraude qui s'étend à l'extrême septentrion d'Albia. Que vont-ils y découvrir? Et surtout, quelles sont les véritables motivations des membres de cette dangereuse
équipée?

Bonne lecture et à bientôt pour de nouvelles aventures...

Partager cet article

Repost 0
Published by Richard Mesplède - dans Rentrée littéraire 2016
commenter cet article
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 08:16

Les votes sont terminés! La couverture de ma prochaine publication sera donc... la belle amazone de Guillaume Czakow! Avec un score de 13 contre 11 pour les "yeux de la forêt" d'Arnaud Teneur, et des votes très serrés tout au long de cette semaine... Je remercie les deux artistes pour leur talent et je vous remercie d'avoir pris le temps de voter!

L'épée : la couv'!
L'épée : la couv'!
L'épée : la couv'!
L'épée : la couv'!

Partager cet article

Repost 0
Published by Richard Mesplède - dans Rentrée littéraire 2016
commenter cet article
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 20:43

Tout est dans le titre. Ou presque.

Tout est dans le titre: ma prochaine publication sera une nouvelle. Elle paraîtra avant la fin du mois en version numérique et papier. L'action de l'Epée se déroule au sein de mon univers de fantasy développé dans le Cycle d'Ouroboros, dont le premier tome "La Musique des Sphères", est déjà publié depuis près d'un an. Cette histoire se déroule juste avant les événement du roman : une expédition est lancée depuis les Royaumes Humains dans le but de cartographier l'énigmatique et septentrionale Forêt d’Emeraude. Des légendes racontent que celle-ci serait peuplée d'amazones... Un groupe de vingt mercenaires rallie le grand explorateur Gé-Rôm pour se rendre dans cette lointaine et inhospitalière contrée. Parviendront-ils au bout de leur périple, et que découvriront-ils sur leur chemin? Je vous invite à le découvrir!

Ou presque: Une fois n'est pas coutume. Au lieu d'une couverture qui m'est proposée pour illustrer la nouvelle, deux auteurs me proposent leurs versions, très différentes, de l'histoire. La première est d'Arnaud Teneur (l'illustration en couleur) ; je dois la deuxième à Guillaume Czakow (l'illustration en noir et blanc). Ne parvenant pas à me décider, j'ai proposé à mes lecteurs, mes amis, mes contacts en tous genres, de voter pour leur couverture favorite. Evidemment, sans avoir lu le texte, il est peu évident de choisir telle ou telle illustration. Mais je suis joueur et, assumant la chance qui est la mienne aujourd'hui d'avoir à disposition un choix des deux illustrations réalisées par deux artistes de talent, je propose de donner la possibilité au public de choisir sans même connaître la nouvelle. Je m'en tiendrai à la décision de ceux qui s'intéressent à mon travail d'auteur! Alors, laquelle de ces deux illustrations préférez-vous? Les votes sont d'ores et déjà ouverts sur Facebook mais vous pouvez aussi voter ici, en commentaire de cet article. Samedi prochain, le 17 septembre, à minuit, l'illustration qui aura remporté le plus de votes deviendra la couverture officielle de l'Epée...

A bientôt pour de nouvelles aventures!

Prochaine publication : l'Epée
Prochaine publication : l'Epée

Partager cet article

Repost 0
Published by Richard Mesplède - dans Rentrée littéraire 2016
commenter cet article
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 20:28
Le 1er septembre, j'achète un livre SFFFH francophone

Dans le cadre de cette belle initiative que nous devons à Gaëlle Dupille, et qui consiste à acheter le premier septembre un livre en langue française de SFFFH (Science-Fiction, Fantasy, Fantastique ou Horreur), j'ai jeté mon dévolu l'an passé sur le recueil de nouvelles de Valérie Simon, que je n'ai toujours pas lu mais qui approche peu à peu du sommet de ma pile de livres à lire. Je le chroniquerai prochainement.

En attendant, cette année, c'est sur le roman "Wake the Dead" de Frédéric Czilinder, que j'ai jeté sans hésitation mon dévolu. D'une part parce que j'apprécie beaucoup la plume de Frédéric, d'autre part parce que j'affectionne particulièrement les fins du monde peuplées de zombies sanguinaires... on ne se refait pas! L'écriture de Czilinder me rappelle personnellement beaucoup celle de Graham Masterton, et peut-être même celle de Stephen King, deux auteurs anglo-saxons qui me sont chers et à qui je dois beaucoup.

Ce sont donc désormais deux chroniques qu'il me faudra développer sur ce blog...

A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Richard Mesplède - dans L'Invasion des Grenouilles
commenter cet article
14 août 2016 7 14 /08 /août /2016 09:59
Le 1er septembre, j'achète un livre/ebook de SFFFH francophone (3ème édition)

"Le 1er septembre, j'achète un livre/ebook de SFFFH francophone" revient pour une 3ème édition !

Si vous ne la connaissez pas encore, cette opération consiste tout simplement, comme son nom l'indique, à inciter les lecteurs à acheter au moins un livre ou ebook de SFFFH* francophone ce jour-là, afin de soutenir et découvrir les nombreux talents ...

L'occasion, pourquoi pas, de découvrir mon roman "la Musique des Sphères"...

Partager cet article

Repost 0
Published by Richard Mesplède - dans L'Invasion des Grenouilles
commenter cet article
31 juillet 2016 7 31 /07 /juillet /2016 14:31
Campnano - Juillet 2016

Eh bien voilà. Le second campnano 2016 vient de s'achever, et force m'est d'admettre que je viens d'essuyer un cuisant échec. Tandis que je visais les 30 000 mots et, pourquoi pas, l'achèvement du dernier opus d'Orobolan que j'ai actuellement en chantier, je plafonne à peine à 6000 mots et ledit roman est loin d'avoir avancé.

Ce fut un mois creux. Ce fut un mois mort. Un mois sans inspiration, un mois sans écriture, un mois si loin de moi...

Je ne me laisserai pas abattre pour autant. Les temps sont durs, certes. Compte tenu de l'actualité, bien que celle-ci devrait au contraire m'apporter l'inspiration nécessaire, justement (un comble!), et de mes contraintes personnelles, je sais que je reprendrai du poil de la bête. Bientôt. Le travail d'écriture, en ce qui me concerne, n'est jamais régulier même si je n'ai jamais connu le syndrome de la page blanche. Je bosse plutôt selon une courbe sinusoïdale, je le sais; c'est ainsi. Après une longue période de réflexion (comprenez, le creux de la courbe) je vais m'y remettre. De plus en plus. Jusqu'au nouveau creux.

Reste à gérer ma vie familiale, ma vie professionnelle, et le temps qui m'est imparti pour m'adonner à ma passion.

On en reparle bientôt...

Partager cet article

Repost 0
Published by Richard Mesplède
commenter cet article
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 15:53
Campnano Juillet 2016 - 24 ème jour

Bon, je dois l'avouer : ce mois-ci n'a décidément pas été fructueux du tout pour moi, côté écriture. Manque de temps, manque d'inspiration au bon moment (comprenez durant les rares plages horaires où je peux me retrouver seul face à mon traitement de texte). Ah, ils sont loin, les 30 000 mots que je me suis fixés pour objectif!

A l'heure où j'écris cet article, le compteur de mots de mon interface personnelle, sur le site du Campnano, dépasse à peine la barre des 6000 mots. Six mille, c'est pas mal, en 24 jours, me diront certains... Et bien non. 6000 mots, c'est pas tout à fait 20 pages. Soit moins d'une page par jour! Il m'arrive d'en écrire facilement trois fois plus, hors challenge de type nano...

6000, ce sont quelques articles de presse spécialisée, un paragraphe pour les romans à mille mains, et un maigre chapitre du prochain - et ultime - tome des Voyages en Orobolan. J'envisageais de terminer l'écriture de ce dernier avant la fin du mois ; force m'est d'admettre aujourd'hui qu'il me faudra plus de temps, ainsi qu'un regain d'énergie et de motivation, pour y arriver avant la fin de l'été...

Alors, bien sûr, on peut imaginer un miracle (du genre, à partir de ce soir et jusqu'au 31 juillet, je vais réussir à écrire 3000 mots par jour) afin de remporter le défi que je me suis lancé. Mais là, tout de suite, je ne crois pas aux miracles...

Je vous propose de nous retrouver dans une semaine pour faire le bilan de ce mois de presque-non-écriture...

En attendant et pour finir sur une touche positive (ou une page de pub), un p'tit coup de promo : mon roman "La Musique des Sphères" (tome premier du Cycle d'Ouroboros) est bradé en ce moment au format numérique et jusqu'au 31, justement, au prix de 2,99 € (au lieu de 4,99). Alors, si vous aimez les épopées fantastiques qui sortent des sentiers battus, c'est le moment d'en profiter en cliquant ici...

A bientôt pour de nouvelles aventures?

Partager cet article

Repost 0
Published by Richard Mesplède - dans Campnano
commenter cet article
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 20:25
Camp NaNoWriMo - Juillet 2016 - 6ème jour

Je me suis donc inscrit, comme je l'avais évoqué précédemment, à ce second opus du campnano, en revoyant mes objectifs quantitatifs à la baisse par rapport à celui d'avril. 30 000 mots. Tel est le but que je me suis fixé ce mois-ci, en terme d'écriture. C'est à la fois peu (en regard du retard que j'accumule sur la narration de "La Chute des Maspians", ultime tome de la saga "Voyages en Orobolan" initiée par Mestr Tom, 30 000 mots ne seront pas suffisants pour en venir à bout) et énorme (en considérant mes contraintes, mon emploi du temps de père de famille et d'animateur en EHPAD, il ne me reste guère que quelques soirées et les nuits pour avancer).

Cependant, le campnano constitue un excellent vecteur de motivation pour trouver, quoi qu'il en soit, un peu de temps par-ci, par-là, pour écrire et poursuivre l'écriture de ce roman qui s'avère être, je l'avoue, le plus difficile qu'il m'ait été donné de travailler. De plus, la "cabin" (comprenez "tente" virtuelle) dont je fais partie regroupe de joyeux compagnons d'écriture dont le dynamisme et la motivation ne peuvent que me donner des ailes, je les en remercie!

J'espère vivement l'emporter, ce mois-ci, sur l'objectif que je me suis fixé, ce qui se traduira par une avancée considérable sur "la Chute des Maspians" et un rattrapage définitif sur mes autres projets. D'autant plus que je me dois d'avancer sur l'écriture de paragraphes pour le roman à mille mains "Le Talon d'Achille" et sur quelques articles de presse spécialisée. On fait le point ici, dans quelques jours, si vous le voulez bien! En attendant, je plafonne à 1789 mots... loin des 5800 que j'aurais déjà dû atteindre, au bout du 6ème jour, pour respecter le rythme d'écriture nécessaire à la réussite de mon pari...

Partager cet article

Repost 0
Published by Richard Mesplède - dans Campnano
commenter cet article